Samaya2.0 Rose

Samaya ASSAUT2 8K

Service de location

SYMON WELFRINGER

INFORMATIONS

Ville natale : Metz, Moselle

Nationalité : Française

DISCIPLINES

Alpinisme

Escalade

FAITS MARQUANTS

Pakistan, 2020 : Ouverture de « Revers Gagnant », première ascension de la face sud du Sani Pakkush, 6 953 mètres, Karakoram.

Suisse, 2020 : enchaînement Face Nord de l’Eiger, répétition, Rhem Vimal aux Droites (M8, 1 100 mètres).

 

Népal, 2019 : Ouverture de « Trinité » (M6, 1 500 mètres), Tengi Ragi Tau, 6 820 mètres.

Népal, 2018 : Ouverture de « Quatuor à Cordes », voie rocheuse sur le Lobuche East, 6 120 mètres.

Népal, 2018 : Ouverture de « Pray for porters », voie mixte, Arakam Tse, 5 900 mètres.

OÙ EST-CE QUE TU PASSES LE PLUS DE TEMPS ?

 

Il y a encore peu de temps, je vivais dans mon camion. C’était pour moi un moyen économique de pouvoir vivre où je le souhaitais. Je bougeais beaucoup dans les Alpes. Aujourd’hui, j’ai un appartement à Grenoble, mais je garde encore une grande mobilité grâce à mon emploi du temps.

QUELLE EST TA DESTINATION FAVORITE ?

 

À vrai dire, je suis capable d’en faire ressortir deux plus importantes que les autres.
Étant passionné d’escalade, j’ai passé énormément de temps à Ceüse, La Mecque de l’escalade. C’était surtout de l’acharnement pour réussir à sortir une voie qui m’importait beaucoup : Mister Hyde. 8C+ en plein milieu du secteur biographie. 1 an et demi d’acharnement et de répétition.
Ma seconde destination favorite est le Pakistan. Pourquoi le Pakistan ? Parce que ce pays rassemble les deux idées qui m’excitent le plus en montagne : la technicité (mur raide, granit, escalade en fissure techniquement difficile) et de la haute altitude. De plus, ce pays reste encore sauvage et loin de toute place très touristique ce qui fait que c’est simple de retrouver un dépaysement que tu ne peux par exemple pas retrouver partout au Népal. J’adore l’ambiance du pays. Dépaysement garanti.

PEUX-TU NOUS DÉCRIRE COMMENT TU INTERPRÈTES TA PRATIQUE ?

 

Ma pratique est principalement centrée autour de l’escalade technique. J’ai envie d’appliquer mes capacités de grimpeur de falaise sur des parois rocheuses ou glacées. Même en mixte, tu retrouves beaucoup de gestuelles de grimpeur. Si en plus tu peux combiner ça avec la haute altitude, alors là c’est luxe.
J’aime beaucoup le ski, mais ça me plaît quand même moins et je n’ai pas les mêmes facilités.
Le trail reste un élément fondateur de ma préparation physique à l’approche des expédition pour retrouver plus rapidement la forme. L’avantage c’est que j’y prends encore et toujours énormément de plaisir. C’est un sport qui permet de garder facilement une hygiène de vie.

©Antoine Mesnage

DÉCOUVRIR L'ÉQUIPEMENT DE SYMON

Recherche