SYMON WELFRINGER

INFORMATIONS

Age : 26 ans

Ville natale : Metz

Nationalité : Française

DISCIPLINES

Alpinisme

Escalade

FAITS MARQUANTS

Golden Gate, El capitan, Yosemite, 8a/+.

Golden Tower, Tour d’Areu, 8a.

Première répétition, libre, dièdre rouge du corno stella, en hivernale.

Janvier 2020, enchaînement Face nord de l’Eiger, répétition, Rhem Vimal aux Droites, M8, 1100m.

 

Ouverture, Quatuor à Cordes. Voie rocheuse sur le Lobuche East 6120m.
Ouverture, Pray for porters, voie mixte, Arakam Tse à 5900m.

Ouverture, Trinité, M6 – 1500m, Tengi Ragi Tau, à 6820m.

Le combo parfait :

Le juste équilibre entre difficulté et plaisir !

©Antoine Mesnage

OÙ PASSES-TU LE PLUS DE TEMPS ?

 

Depuis deux ans et jusqu’à y a un mois, je vivais dans mon camion. C’était pour moi un moyen économique de pouvoir vivre ou je le souhaitais et quand je le souhaitais. Je bougeais beaucoup dans les alpes.

Aujourd’hui j’ai un appartement à Grenoble, mais je garde encore une grande mobilité grâce à mon emploi du temps.

QUELLE EST TA DESTINATION FAVORITE ?

 

A vrai dire je suis capable d’en faire ressortir deux plus importantes que les autres.

Etant passionné d’escalade, j’ai passé énormément de temps à Ceüse, la Mecque de l’escalade. C’était surtout de l’acharnement pour réussir à sortir une voie que j’attentionnais beaucoup : Mister hyde. 8C+ en plein milieu du secteur biographie. 1 an et demi d’acharnement et de répétition.

Ma seconde destination favorite est le Pakistan. Pourquoi le Pakistan ? Parce que ce pays rassemble les deux idées qui m’excitent le plus en montagne : la technicité (mur raide, granit, escalade en fissure techniquement difficile) et de la haute altitude. De plus, ce pays reste encore sauvage et loin de toute place très touristique ce qui fait que c’est simple de retrouver un dépaysement que tu ne peux par exemple par retrouver de partout au Nepal. J’adore l’ambiance du pays. Dépaysement garanti.

©Antoine Mesnage

©Antoine Mesnage

PEUX-TU NOUS DÉCRIRE COMMENT TU INTERPRÈTES TA PRATIQUE ?

 

Ma pratique est principalement centrée autour de l’escalade technique. J’ai envie d’appliquer mes capacités de grimpeur de falaise sur des parois rocheuses ou glacés. Même en mixte tu retrouves beaucoup de gestuelles de grimpeur. Si en plus tu peux combiner ça avec la haute altitude, alors là c’est luxe.
Le ski j’adore ça mais ça me branche moins et je n’ai pas les mêmes facilités.

Le trail reste un élément fondateur de ma préparation physique à l’approche de grosse expédition pour retrouver plus rapidement la caisse. L’avantage c’est que j’y prend encore et toujours énormément de plaisir. C’est un sport qui ne nécessite pas grand et qui te permet de garder une hygiène de vie facilement.

QUELS SONT TES PROJETS CETTE ANNÉE ?

 

Je pense passer beaucoup de tente à Ceüse jusqu’à début juin. Je viens de tomber amoureux d’une voie nommée « le cadre » qui me fait complètement tourner la tête. Visuellement elle représente vraiment LA Ligne de Ceüse.

En Avril, ma copine et moi avons prévus de partir un 1 mois en corse pour grimper du big wall et du couenne. Nous partirons avec le camion et nous enchainerons quelques bivouac SAMAYA également !

Sur les mois de Juin-juillet, j’ai le projet d’une expédition au Pakistan. Elle durerait 6 à 7 semaines et l’objectif serait d’ouvrir une voie sur le Pumari Chhish East (6900) qui reste encore pour le moment complètement vierge.

©Antoine Mesnage

DÉCOUVRIR L'ÉQUIPEMENT DE SYMON

©Marc Daviet

Recherche