CARO NORTH

INFORMATIONS

Age : 29 ans

Ville natale : La Tzoumaz

Nationalité : Suisse

DISCIPLINES

Alpinisme

Escalade

Ski

FAITS MARQUANTS

France, 2019 : Deuxième ascension hivernale de l’éperon Walker en une journée, Grandes Jorasses, Massif du Mont-Blanc.
Monte Iñaki, 2016 : Première ascension, Kishtwar.
Cerro Torre, 2015 : Première ascension en libre par une cordée exclusivement féminine.
Parc de Yosemite, 2015 : Ascension à vue de l’Astroman.
Albanie, 2010 : Première ascension d’un big wall.

Je sens une énorme liberté.

C'est le privilège de pouvoir être concentré juste sur le moment présent et ce qui se passe ici, autour de moi.

©Antoine Mesnage

COMMENT AS-TU COMMENCÉ LA MONTAGNE ?

 

Quand j’étais petite on faisait toujours des randonnées de cabane en cabane et mes parents ont vite remarqué que j’aimais surtout les passages un peu techniques.

A dix ans ils m’ont mis dans un groupe d’enfants du club alpin. On faisait un weekend par mois pour grimper dehors quelque part, où on dormait soit dans des grottes, soit sous tente et fallait surtout cuisiner nous même. A dix ans c’étaient les premiers weekends sans parents et toujours des grandes aventures.

Cet esprit d’aventure m’y est resté et c’est ça ce que je cherche sur mes expéditions autour du monde.

QUELLE EST TA DESTINATION FAVORITE ?

 

Ça dépend pour quoi faire. Pour faire un maximum d’escalade et de ski le terrain des Alpes est juste génial avec son accès facile et tellement de différentes possibilités, j’aime vraiment bien Chamonix et les Dolomites.
Sinon la Patagonie est ma deuxième maison. J’y ai passé énormément de temps en allant presque tous les ans pour des voyages d’au moins 1 mois, mais jusqu’à 6 mois. Ce ne sont pas que les montagnes qui rendent cet endroit si spécial, mais aussi mes amis de là-bas.
Pour la grimpe Bigwall j’adore évidemment le Yosemite et pour les fissures Indian Creek, ce dernier est vraiment un paradis pour moi.
Pour mes expés himalayennes j’adore l’Inde car il y a plein de sommets vierge avec très peu d’informations. C’est sauvage et en addition une culture super intéressante et diverse.
La destination qui m’a peut-être le plus fasciné c’était l’Antarctique, car c’est un paysage super unique, définitivement un endroit où je rêve retourner en voilier.

©Antoine Mesnage

©Antoine Mesnage

PEUX-TU NOUS DÉCRIRE COMMENT TU INTERPRÈTES TA PRATIQUE ?

 

Ma pratique c’est une pratique très diverse : un mélange de rocher, glace, mixe et du ski. Il y a des jours où je combine plusieurs de ces disciplines, d’autres fois je n’en pratique qu’une.
Des jours je fais des sorties très engagées où il faut être concentré à 100% et d’autres où je vais dehors pour juste “jouer”.

Profitez de la montagne sans prendre trop de risque, mais en s’amusant.
Il y a des jours pendant lesquels je suis mes propres objectifs et d’autres où j’accompagne des gens à réaliser leurs rêves en montagne, le métier de guide m’apporte aussi énormément.
Il y a jamais aucune journée exactement comme une autre car tout dépend des conditions, de la météo et des gens avec que je suis. Ceci rend mes activités intéressantes et créé des défis chaque jour. Je ne m’ennuie jamais !

QUELS SONT TES PROJETS CETTE ANNÉE ?

 

On allait partir au Groeneland au mois d’août, mais avec la crise du Corona ça ne semble plus faisable.

Après j’ai encore quelques projets à finir aux Etats-Unis et l’idée c’est de repartir au Yosemite et à Indian Creek fin de l’automne.

Et le grand rêve de retourner en Patagonie cet hiver.
Mais bon ça reste des idées, des rêves qui ne seront peut-être pas réalisables cette année avec la crise du Corona, qui nous empêche de travailler et de voyager. De toute manière il y a encore pleins de projets dans les Alpes aussi !

©Antoine Mesnage

DÉCOUVRIR L'ÉQUIPEMENT DE CARO

©Marc Daviet

Recherche